Éditorial: As-tu lu le dernier chapitre?

Avec Disney+, un concurrent de taille à Netflix est arrivé sur le marché en novembre dernier; vous êtes certainement tous déjà au courant. L’offre inédite de cette nouvelle chaîne se limite pour le moment à une poignée de série, dont The Mandalorian constitue sans contredit l’attrait principal.

Il est intéressant de noter que l’Empire de la souris a décidé de mettre de côté le modèle Netflix pour la diffusion de ses séries. Plutôt que de mettre en ligne tous les épisodes d’un seul coup, ils ne deviennent disponibles qu’à l’ancienne, un par semaine.

Le temps dira s’il cela s’avère un modèle d’affaire profitable. Mais déjà, il est possible de constater que cela a un impact important sur la discussion qui entoure les séries. Lorsque les épisodes sortent un à la fois, les échanges peuvent progresser d’une semaine à l’autre. Non seulement une partie importante de l’auditoire est au diapason, mais en plus elle interagit encore de manière active avec cette série. On anticipe les développements futurs et on spécule sur les mystères qui restent à résoudre.

Une série qui sort d’un seul coup ne permet simplement pas cela. Il faut, la plupart du temps, attendre d’avoir tout écouter avant de joindre la discussion pour éviter de se faire gâcher la suite.

Quel lien avec la littérature? D’abord le constat que tout cela est très injuste pour l’amateur de livres. Combien de fois peut-on lire un livre marquant, qui nous a bouleversé… et n’avoir absolument personne avec qui comparer nos impressions? Ce n’est parfois que des années plus tard, au hasard d’une conversation, qu’on identifie un lecteur du même ouvrage. Et on en sera bien heureux à ce moment-là, même si l’échange ne se fera alors qu’avec beaucoup de recul.

Certaines plates-formes électroniques existent pour partager ses impressions de lecture, mais elles ne m’ont jamais paru satisfaisantes. Est-ce un préjugé de ma part? Possiblement. Si on tient à profiter d’une bonne discussion littéraire, il faut encore bien souvent le planifier à l’avance. Soit en se coordonnant avec un ou une ami pour lire le même livre, ou encore en participant à un club de lecture.

Certains blogues littéraires proposent une alternative intéressante, sous la forme d’une série de billets proposant une lecture (ou relecture) d’une œuvre phare. Quelques chapitres seulement sont traités à la fois, ce qui permet une discussion beaucoup plus en profondeur. Et dans un billet donné rien n’est gâché des chapitres suivants : il permet donc de suivre la conversation sans craintes au fur et à mesure de sa lecture. Un peu comme pour une série télévisée qui sort un épisode à la fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *