La République lance son club de lecture!

À force de fréquenter le milieu SFFQ (dans des Congrès Boréal, des ateliers d’écriture, des salons du livre et des lancements), on finit par entendre souvent parler des romans classiques « qu’il faut avoir lu » pour comprendre la science-fiction. Alors si on est doté de deux sous de curiosité (et d’une certaine résistance à la prose poussiéreuse) on les lit tôt ou tard. Et puis on dévore aussi la production québécoise, parce qu’on vient d’en découvrir l’existence.

Ensuite, on se présente à l’événement social suivant en croyant que, ah, cette fois, on pourra suivre les conversations des Grands du milieu de la SFFQ. On aura une opinion éclairée sur telle ou telle nouveauté qu’on a justement dévorée et…

Et là on découvre que non. Parce qu’on est restés trop centrés sur les classiques et le Québec, parce qu’on n’a pas lu tel auteur (congolais ou ouzbékistanais) récemment publié dont la vision vient de secouer la science-fiction moderne. Parce que, perdu dans le flot constant des bouquins qui apparaissent sur les tablettes des librairies, on a laissé passer la perle rare!

Qu’à cela ne tienne, on se rattrape dès qu’on le peut. On commande le livre en question. On le dévore. Il change notre vision de la science-fiction. On arrive au congrès avec l’envie d’en parler avec tout le monde et…

Quoi?!? Quel est ce nouveau livre dont les autres parlent, qui prend justement le contre-pied de votre nouvel auteur préféré? Pourquoi est-ce que vous, vous ne l’avez pas lu?

Ce que je décris vous semble familier? Vous aimeriez que, en prévision des congrès, on vous donne une liste de bouquins à lire afin que vous puissiez participer aux conversations sur les tendances de la science-fiction moderne? Qu’on vous informe sur les « modernes » de la même manière qu’on vous rabat les oreilles depuis des années au sujet des « classiques »?

Voilà, vous comprenez maintenant pourquoi j’ai eu l’idée d’un « club de lecture » de la République. Une fois par mois, pour les quatre prochains mois, de grands dévoreurs de science-fiction (auteurs, lecteurs et théoriciens) vont vous présenter une œuvre moderne de science-fiction qui, pour une raison ou une autre, est marquante pour l’évolution du genre.

Des œuvres aisément disponibles, que vous pourrez lire dans l’année qui vient et qui seront discutées, si tout va comme prévu, lors d’une table-ronde spéciale du prochain Congrès Boréal. Des œuvres qui promettent d’élargir vos horizons.

Alors, êtes-vous prêts à joindre le club?

3 commentaires sur “La République lance son club de lecture!

Répondre à Alain Ducharme Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>