Info-SFFQ — 21 novembre 2017

En retard, toujours en retard ! Qu’on me coupe la tête ! Sinon, que les lecteurs me pardonnent le délai dans la publication de l’info-SFFQ ce mois-ci : c’est que les photos du calendrier Pirelli 2018 sont maintenant disponibles en ligne et, comme d’habitude (quoique, pas tout à fait comme d’habitude), elles sont à en perdre la tête ! Si vous allez y jetez un coup d’œil, sachez que vous ne perdrez pas votre temps ; il se perdra tout seul !

PRIX :

Les prix s’empilent sur Christian Gay-Poliquin et son tout dernier roman aux accents post-apocalyptiques, Le poids de la neige : en plus du Prix littéraire des collégiens, du Prix Relève Montérégie, et du Prix des Lycéens AIEQ, voici qu’il remportait le Prix littéraire France-Québec 2017 le 24 octobre dernier, le Prix littéraire du Gouverneur Général le 1er novembre ainsi que le Prix Ringuet le 9 novembre. Félicitations !

Le Prix Joël-Champetier a quant à lui été attribué à Feldrik Rivat pour sa nouvelle « Le Contrat Antonov-201 » qui sera publiée dans le prochain numéro de la revue Solaris. Tous les détails ici.

CONGRÈS, COLLOQUES ET SALONS :

Pas de congrès ce mois-ci, mais du côté des salons, le Salon du livre des premières nations se tiendra du 23 au 26 novembre prochain. Même si aucune activité n’est clairement identifiée comme SFFQ, plusieurs propositions risquent d’intéresser nos lecteurs, par exemple « Relationnalité, esthétique trash et fantasmes de métissage » animé par Joëlle Papillon, le samedi 25 novembre, 15 h ; avec Sarah Henzi (dont les recherches s’intéressent aux littératures plus alternatives du corpus autochtone, telles que la bande dessinée, la fiction spéculative, la science-fiction, le roman érotique et la fantasy), Isabelle Kirouac Massicotte et Corrie Scott. Le programme complet en PDF se trouve ici.

Même son de cloche du côté d’Expozine (consacré à la promotion et la conservation de la culture locale indépendante) : malgré que l’orientation n’en soit pas une de SFFQ exclusivement, il y a fort à parier qu’avec leur impressionnante liste de participants nos lecteurs pourront y trouver leur compte.

Du côté des colloques, séminaires et présentations, il y a ce mois-ci Recyclage en série, de la reprise en culture populaire qui aura lieu le vendredi 24 novembre (le programme est ici) et Le fantastique et l’horreur à l’écran qui aura lieu le vendredi 15 décembre.

CAMPAGNES DE SOCIO-FINANCEMENT :

Il vous reste 8 jours pour participer au financement du projet Scintillation de Jo Walton, une convention de science-fiction qui se déroulerait à Montréal du 5 au 7 octobre 2018.

ENTREVUES :

Carl Rocheleau poursuit sa série d’entrevues avec les auteurs d’Horrificorama. N’hésitez pas à écoutez les mises en ligne depuis le mois dernier : Frédéric Raymond et moi-même, Anne-Marie Bouthiller et Élise Henripin, Geneviève Blouin et Pascal Raud.

THÉÂTRE :

Du théâtre pour tous les goûts ! Si vous êtes plutôt « côté sérieux » (quoique…), la Maison de la littérature présente pour vous, le 5 décembre, prochain Sacré Chœur de Gilgamesh, un récit polyphonique à trois voix. Si vous êtes plus « côté givré », la compagnie Tout à trac présente les aventures du Baron Münchhausen dans MÜNCHHAUSEN, les machineries de l’imaginaire ! Faites vite, il reste trois représentations au calendrier : à Sherbrooke le 28 novembre ; à Victoriaville le 7 décembre, et à St-Jérome le 14 février 2018.

LITTÉRATURE EN LIGNE :

Pour les vrais fans d’horreur, c’est l’Hallowe’en tous les jours. Il n’est donc pas trop tard pour apprécier cet article de La Presse du 30 octobre, qui tente d’expliquer l’engouement des lecteurs québécois pour ce genre.

Le 28 octobre dernier, le journal Le devoir publiait un dossier « non officiel » de science-fiction. Les articles parlent de cinéma, de bande dessinée, de personnages féminins, de politique, d’aujourd’hui.

Dans sa plus récente chronique dans le magazine Les libraires, Ariane Gélinas parle d’Une sorte de nitescence langoureuse de Sylvie Bérard, Nous rêvions de robots d’Isabelle Gaudet-Labine et d’Ici, ailleurs de Matthieu Simard.

Voilà, c’est tout pour cette onzième édition 2017 de l’Info-SFFQ. Si vous avez des précisions à ajouter, n’hésitez pas à le faire à même les commentaires du présent billet, ou en m’envoyant un courriel au republique-info@sixbrumes.com. De même, n’hésitez pas à me contacter si vous avez des sujets à proposer. Prenez note que la date de tombée pour le prochain Info SFFQ est fixée pour le 19 décembre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>