Éditorial: Huit choses à faire durant un Salon du livre

Le Salon du livre de Montréal approchant à grands pas, prenons le temps de dresser le plus sérieusement possible une liste de ce qu’il est possible d’y faire.

1. Acheter des livres. D’accord, l’élément le plus évident de la liste. Pour certains les achats seront presque compulsifs, d’autres s’astreindront à plus de modération. Et d’autres encore se contenteront de noter les titres intéressants à acheter, peut-être, plus tard.

2. Obtenir une dédicace de votre auteur préféré. Savoir que notre exemplaire d’un livre favori est unique et personnalisé, voilà un sentiment agréable. Mais, sérieusement, quand la file dure trois heures? Non, sérieux?

3. Discuter avec des auteurs que vous ne connaissez pas. Si vous allez à un Salon du livre, il y a de fortes chances que vous avez un intérêt à découvrir de nouveaux auteurs. Rare est le roman qui possède une bande-annonce, mais discuter avec son auteur peut être encore mieux. Règle importante cependant: ne soyez pas hypocrite pour être poli. Si un auteur commence à vous parler de son polar historique, et que ce genre nous vous intéresse pas, ne le laissez pas passer les dix minutes suivantes à vous le vendre.

4. Prendre le pouls des maisons d’édition. Si vous désirez être publié, il faut d’abord connaître ce que les éditeurs sont intéressés à recevoir. Un kiosque à un Salon du livre donne un panorama complet de leur ligne éditoriale. Et vous avez la possibilité de poser des questions. Mais, de grâce, laissez vos manuscrits à la maison, ce n’est pas le moment.

5. Amener des enfants. Entreprise noble que de faire grandir l’amour de la lecture chez des enfants. Mais, vraiment, bonne chance. Si vous avez l’opportunité de faire votre visite en dehors des heures de grande affluence, profitez-en.

6. Trouver des cadeaux de Noël. Et si c’est pour quelqu’un que vous n’appréciez pas vraiment, il y a toujours un kiosque qui vend des horoscopes personnalisés.

7. Assister à des événements. Tables rondes, lancements de livre remise de prix, … les activités intéressantes ne manquent pas.

8. Rencontrer des amis.  Parce que, à force de s’impliquer dans un milieu, on finit par tisser des amitiés, et le Salon du livre est un bon endroit pour en revoir beaucoup en très peu de temps. Ce dernier point sur la liste ne s’applique peut-être pas à tout le monde mais, je dois vous dire, dans mon cas c’est bien la raison principale pour avoir hâte à la fin de semaine prochaine.

Un commentaire sur “Éditorial: Huit choses à faire durant un Salon du livre

Répondre à Gen Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>