Info-SFFQ — 20 juin 2017

C’est aujourd’hui le jour le plus long de l’année. Vous en faites ce que vous voulez, mais moi, je vais en profiter pour lire jusqu’au coucher du soleil (s’il peut arrêter de pleuvoir, bien sûr. Grrr!) En attendant que les nuages se dissipent, voici vos nouvelles de mensuelles de SFFQ :

CONGRÈS, COLLOQUES ET SALONS :

Les Imaginales 2017 sont terminées, mais cela ne nous empêche pas d’y retourner le temps d’une conférence intitulée « Nord-Américains et francophones : les voix de l’imaginaire Québécois » réunissant Ariane Gélinas, Éric Gauthier et Jonathan Reynolds. Vous pouvez écouter la conférence complète sous forme audio ici. Un court vidéo de la fin de la table-ronde est également disponible. Et tant qu’à effectuer le voyage spatio-temporel et audiovisuel qu’ActuSF vous offre, ne boudez pas votre plaisir et profitez-en pour écouter (ou réécouter) les autres conférences d’Éric Gauthier et d’Ariane Gélinas, également disponible pour écoute sur le même site.

De ce côté-ci de l’Atlantique, c’est le ComicCon de Montréal qui arrive à grands pas! L’événement se tient comme d’habitude au Palais des congrès de Montréal, et c’est du 7 au 9 juillet prochain. La liste des invités se trouve ici (notez la présence de plusieurs bédéistes québécois). Pour les activités, c’est ici, malgré que le programme complet et détaillé ne soit pas encore connu pour l’instant.

LANCEMENTS ET PUBLICATIONS :

Si vous ne faites pas partie des chanceux ou chanceuses qui ont pu se procurer le nouvel opus de Jean-Louis Trudel, Petit Guide de la science-fiction au Québec, lors du dernier congrès Boréal, les éditions ALIRE en dévoilent un peu plus ici sur cet essai incontournable que tous les aficionados de SFFQ devraient se procurer (et lire, accessoirement).

Du côté des Éditions Alto, on réédite Ataraxie, de Karoline Georges, un huis clos insolite où s’affrontent animalité et posthumanisme.

En ce qui a trait au périodiques, le contenu du prochain numéro de Solaris (203/Été 2017) a récemment été dévoilé et le sommaire est, une fois de plus, très relevé. On a particulièrement hâte d’y découvrir la plume d’Andréa Renaud-Simard (lauréate du Prix Solaris 2017).

La nouvelle mouture æ la revue Les libraires, le bimestriel des librairies indépendantes du Québec offert gratuitement, est disponible en librairie (et en téléchargement). Vous y retrouverez entre autres la chronique sur les littératures de l’imaginaire d’Ariane Gélinas.

Chez Le Sabord, on nous offre un lancement double pour le numéro 107 « Écho » ; ce soir même à Montréal et le 22 à Québec. Nonobstant que vous y allier ou non, jetez un œil à ce numéro : on nous y promet, entre autres, un texte de fantastique de Roger Des Roches ainsi qu’une nouvelle de post-apocalyptique de Christian Guay-Poliquin.

Pour clore cette section, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur une certaine agalmatophilie sans jamais oser le demander se trouve en kiosque (et je dois avouer que de voir ce lieu commun de la science-fiction lentement devenir réalité me laisse avec un mélange d’émotions contradictoires).

CAMPAGNES DE SOCIO-FINANCEMENT :

Il reste quelques jours pour participer à la campagne de sociofinancement de la maison d’édition Les six brumes.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pouvez d’ailleurs allez lire les dernières infolettres Évisceration (ici, ici, et ici) de la Maison des viscères, où plusieurs des auteurs du collectif Horrificorama nous présentent le genre qu’ils ont choisi pour leur histoire.

Aussi, pour en savoir un peu plus sur cette maison d’édition, vous trouverez ici, un court reportage de Radio-Canada les présentant.

CINÉMA :

La 21e édition du festival Fantasia débutera le 13 juillet prochain. Pour les intéressés, le programme complet sera lancé le 5 juillet.

ARTS VISUELS :

Dans le cadre de la Biennale d’art contemporain de Venise, le Laboratoire NT2 de l’UQAM nous offre une exposition en ligne intitulée Uchronia | What if? (sous le thème de l’uchronie et des futurs alternatifs, vous l’aurez deviné) réunissant le travail de 5 artistes de réputation internationale, dont Skawennati, artiste Mohawk qui n’en est pas à sa première incursion dans des thèmes chers à la science-fiction.

GLANÉ SUR LE WEB :

Décidément, la greffe complète (ou « greffe de tête », ou encore « greffe de corps ») est dans l’air du temps. Après Philippe St-Germain, c’est au tour de la Commission de l’éthique en science et en technologie de s’y intéresser.

Par ailleurs, la Commission s’intéresse aussi ce mois-ci aux mémoires d’outre-tombe ainsi qu’au transhumanisme et la quête d’immortalité.

Qui a dit que la voiture volante était morte et enterrée? Si elle a été graduellement abandonnée par les auteurs de science-fiction, elle n’en demeure pas moins présente dans l’imaginaire collectif et dans les visées de certaines entreprises.

Voilà, c’est tout pour cette 6e édition 2017 de l’Info-SFFQ ! Si vous avez des précisions à ajouter, n’hésitez pas à le faire à même les commentaires du présent billet (sauf si vous êtes un spambot russe ; là, on veut rien savoir de vous), ou en m’envoyant un courriel au republique-info@sixbrumes.com. De même, n’hésitez pas à me contacter si vous avez des sujets à proposer. Prenez note que la date de tombée pour le prochain Info SFFQ est fixée pour le 15 juillet 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>